Notre démarche

A l’initiative de Michel Guénaire, réunissant neuf membres fondateurs, l’association SOCIETECIVILE2017 (SC17) est créée le 17 septembre 2013. Le même jour est adoptée une Charte qui décrit le but de SC17 : donner une capacité d’expression politique à la société civile, et, en 2017, présenter une candidature qui portera ses valeurs à l’élection présidentielle.

Cette Charte est l’acte de fondation.

Les évènements de l’actualité nationale et internationale n’en ont démenti, ni les postulats, ni la perspective. Plus que jamais, la capacité d’expression politique rendue à la société civile peut ouvrir la voie du renouveau de notre pays.

SC17 s’appuie sur quatre groupes de travail, le Conseil politique que Michel Guénaire réunit chaque mois et le Collectif 2017 qui réunit un certain nombre de personnalités des secteurs public et privé engagées à la confidentialité de leur engagement par leurs fonctions.

SC17 = 2017, ou l’appropriation par la société civile de l’échéance de 2017. 

 

Charte du 17/09/2013

Plus d’une année s’est écoulée depuis l’élection présidentielle de 2012. La droite n’a, ni fait l’analyse des causes de sa défaite, ni défini les perspectives de son renouveau. Des initiatives tactiques ou personnelles prises en son sein suppléent toute réflexion de fond. La gauche reste prisonnière d’une logique de front de classe qui coupe le pays en deux.

La société française attend une autre action de ses responsables. Il y a des forces en elle, une énergie et une résistance, la foi toujours vivante dans les chances du pays. Mais celles-ci ne sont pas reprises. La société française est intelligente. Les thèmes, les idées créatrices, les valeurs sont en elle. Mais ceux-ci ne sont pas portés.

Il faut donner à la société française une capacité d’expression politique. C’est la voie de l’ouverture du débat et de l’action politique à tous les talents de la société civile que SOCIETECIVILE2017 s’est fixé pour objectif de favoriser.

SOCIETECIVILE2017 souhaite préparer le programme de travail pour une grande alternance, appelée ainsi parce qu’elle devra, en 2017, succéder à la gauche et parer aux insuffisances de la droite, grâce à un renouvellement du projet et des responsables politiques.

La préparation de ce programme s’appuiera sur deux premiers groupes de travail : un sur la croissance de la nation, car il s’agit de mobiliser tous les leviers pour que notre pays s’engage dans une nouvelle croissance favorable à l’emploi et à l’exportation, et un autre sur le progrès de l’individu, puisque l’action politique doit désormais et prioritairement permettre à chaque citoyen de réussir son propre parcours personnel et professionnel.

Deux autres groupes de travail viendront les compléter : un sur le contrat de l’Etat avec la société française, afin que l’Etat mais aussi les collectivités territoriales retrouvent les compétences les plus utiles aux citoyens, et un autre sur le rapport de la France avec le monde, parce que la France doit trouver sa place en Europe et au sein des puissances qui comptent dans la mondialisation.

Le bonheur d’un peuple tient à quatre choses : la création des richesses de la nation, le progrès de chaque individu, l’action efficace des pouvoirs publics au service des citoyens, l’image positive d’un pays qui est respecté et établit des relations justes avec les autres peuples.

SOCIETECIVILE2017 est une association. Son bureau est doublé d’un conseil politique pour la définition de ses orientations. Dans chaque département, un coordonnateur de SOCIETECIVILE2017 est désigné. Un site Internet SOCIETECIVILE2017 anime son débat d’idées et rend compte de ses travaux.

Il faut maintenant s’engager ! SOCIETECIVILE2017 est ouverte à toutes celles et tous ceux qui aiment leur pays et désirent le sortir du désarroi moral dans lequel il est plongé. Elle définit une démarche pour la France, dans la perspective du prochain rendez-vous décisif qui se dessine : l’élection présidentielle de 2017.

Michel Guénaire

17 septembre 2013